Entreprise contributive

« Face à la crise sanitaire de 2020, Hermès a conforté son rôle d’acteur responsable et solidaire vis-à-vis de ses employés, de ses partenaires et fournisseurs, ainsi qu’envers la collectivité »

Axel Dumas, gérant d’Hermès

Ambition

Le développement durable d’Hermès, fondé sur une vision humaniste, s’ancre dans des relations harmonieuses et de long terme avec ses collaborateurs et ses actionnaires, mais plus largement avec ses parties prenantes. Hermès exerce un rôle d’entreprise citoyenne là où elle opère, contribuant à la vitalité économique, sociale et culturelle des territoires. Cette ambition s’accompagne d’une volonté profondément humaniste de rendre au monde une partie de ce qu’il lui apporte.

Organisation

La stratégie de responsabilité territoriale, notamment du choix des implantations et des actions de développement, est supervisée par le comité exécutif. En complément, chaque directeur général d’activité est en charge de la mise en place d’actions a impact sociétal positif sur son périmètre. Un comité, animé par un membre du comité exécutif et le directeur de la Fondation d’entreprise Hermès, supervise et coordonne l’ensemble des actions solidaires de la maison.

Objectifs

Entreprise engagée et responsable, Hermès affiche sa volonté de contribuer à un monde meilleur grâce à de nombreuses initiatives et partenariats locaux, à l’échelle nationale comme internationale. Ceux-ci visent à soutenir l’activité économique et favoriser les retombées locales, qu’elles soient sociales, citoyennes, fiscales, environnementales ou encore culturelles.

  • Rendre au monde une partie de ce qu’il nous apporte par des actions généreuses, de soutien financier, de mécénat de compétences, engagées par les entités du groupe dont les filiales de distribution, ou par la Fondation d’entreprise Hermès.
  • Contribuer aux efforts de réflexion de la société civile ou de recherche académique en participant à des initiatives multi-acteurs.
  • Participer aux actions de plaidoyer pour des modes de production différents : artisanat, agriculture moins intensive, ancrage local.

 

Initiatives responsables

Face à la crise sanitaire mondiale liée à la Covid-19, toutes les entités du groupe et tous les collaborateurs, à travers le monde, se sont mobilisés afin d’aider et soutenir localement les parties prenantes impactées par la pandémie. Les actions se sont manifestées sous diverses formes : donations, fabrication et dons de gels hydroalcoolique, création de masques de protection, …

Hermès est partenaire depuis 2012 du fonds Livelihoods Carbon Fund (LCF) qui vise à améliorer durablement les conditions de vie de communautés défavorisées en développant des projets à large échelle ayant un réel impact contre le changement climatique (www.livelihoods.eu).

Créée en 2008, la Fondation d’entreprise partage les valeurs humanistes, les engagements sociétaux et environnementaux de la maison Hermès. À cet égard, elle est devenue un acteur majeur du mécénat en France dans les domaines de l’éducation, des arts vivants, de la biodiversité et de la solidarité, guidée par une conviction : « Nos gestes nous créent ». Ainsi la Fondation accompagne des projets d’intérêt général qui contribuent, à travers une multiplicité de gestes, à l’épanouissement des communautés et à la préservation des écosystèmes naturels. Elle s’engage aux côtés de différents partenaires à l’expertise reconnue (Éducation nationale, institutions artistiques…) pour mener dans la durée neuf programmes, qui s’articulent selon quatre axes : transmettre, créer, protéger et encourager.

Ancrage local

  • 51

    sites de production en France présent dans 9 des 13 régions françaises

  • 62 %

    des employés sont en France (2922 nouveaux collaborateurs depuis cinq ans)

  • 80 %

    des objets sont fabriqués en France (dont 100 % des objets de maroquinerie)

Des relations durables

 

Des relations privilégiées sont entretenues avec des grandes écoles (Sciences Po Paris, HEC, Essec, Design Fashion Luxury, etc.) et des lycées professionnels, par exemple en maroquinerie : Jean Rostand (Angoulême), Boismard (Brionne), Boudard (Montbéliard), Jean Monnet (Paris), Charles Dupuy (Eysines), les Huisselets (Montbéliard).

Hermès a signé en 2020 un partenariat avec Sciences Po Paris pour participer à leur chaire développement durable et changement climatique, notamment pour approfondir les sujets liés au développement économique local et à l’inclusion sociale.

Le groupe soutient dans la durée le tissu local ainsi que ses fournisseurs et partenaires (56 % des achats réalisés en France, 20 ans de relation moyenne avec ses principaux fournisseurs).

Des actions solidaires

Des actions solidaires

En 2020, plus de 340 opérations solidaires locales ont été réalisées à travers le monde dont 100 liées à la Covid-19.

En avril 2020, dans le contexte de la crise liée à la Covid-19, le groupe a notamment annoncé qu’il effectuait un don de 20 M€ à l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris.

Avec un budget de 40 M€ (2018-2023), la Fondation d’entreprise Hermès est l’une des dotations (rapportées au chiffre d'affaires) les plus importantes des fondations d’entreprise françaises (étude Carenews 2019).

1 million de personnes ont bénéficiés des projets Livelihoods dans le monde

Une entreprise contributive

Maintien des emplois et des salaires de base partout dans le monde sans recours aux aides gouvernementales pendant la crise liée à la Covid ; support des fournisseurs (commandes, délais de paiement…)

En 2020, les achats globaux du groupe au secteur aidé atteignent 2,4 millions (EA et Esat).

La charge d’impôt 2020 du groupe s’élève à 613 M€, soit un taux de 31 %.

Une initiative inspirante

Avec Manufacto, des artisans retournent à l’école pour partager leurs métiers

 

À chaque rentrée scolaire, ils partent avec leurs outils et leurs rouleaux de cuir à la rencontre d’élèves de 9 à 16 ans et de leurs enseignants. Comme eux, des dizaines d’artisans qui travaillent le cuir, le bois ou le plâtre, ont décidé de retourner à l’école pour sensibiliser les jeunes générations aux métiers de la main, dans le cadre des ateliers Manufacto témoignent du chemin à faire pour mieux communiquer sur les savoir-faire manuels à l’école élémentaire, au collège ou au lycée. Ce programme, lancé en 2016 par la Fondation Hermès avec le rectorat de Paris, les Compagnons du Devoir, l’école Camondo et la villa Noailles, se déploie à présent dans les académies de Paris, Créteil, Nice, Lyon et Besançon.

© Benoît Teillet

Pour aller plus loin 

Découvrez comment être une entreprise contributive s'intègre aux enjeux de notre stratégie « Tous artisans de notre développement durable ».

Télécharger nos documents :